enfin...

Publié le par charlotte et olivier

7 aout : Regensburg- Kleinschwarzach
88km
Journée facile sur le bord goudronné du Danube. Nous nous arrêtons tôt, ce qui permet aux enfants de s'amuser avec des tracteurs à pédale et le bac à sable et de sécher nos affaires qu'on remballe humides le matin. Camping à la ferme, calme car en dehors de toute grosse ville... On laissera les enfants faire tout le bruit qu'ils veulent pour une fois!
8 aout : kleinmachin chose- jochenstein
90 km
Pas d'obstacle à notre progression, arrêt vers 17 h alors que nous avons passé pas mal de temps à faire les courses et à chercher la carte qui nous amènera à Vienne. Nous dépassons Passau, blindée de bateau dancing pour tous les touristes. Jeux encore et bière.
Le soleil se couche plus tôt et nous sommes au lit vers 21 h pour une fois!
9 aout : Jochenstein-pilsching (10km apres linz)
95 km, vent de face
Passage en Autriche. Nous choisissons de longer le Danube par la rive nord dite plus sauvage, mais devons emprunter deux fois le bac pour longer la côte ou traverser l'eau (et ce n'est pas donné!). Ce n'était sans doute pas le choix le plus économique mais ça varie les plaisirs!
Le temps est nuageux mais la pluie annoncée ne vient pas. On ne s'en plaint pas...
En arrivant à linz, nous longeons une grosse route où les voitures sont limitées à 70 km/h pendant 2154m (???) puis 1746m ( ben non, ce n'était pas une erreur de lecture)!!! Cette précision nous fait sourire et nous effraie un peu! Ca n'a pas l'air de rigoler ici...
10 aout : encore 88km vers l'est...
Itinetaire totalement goudronné sans trafic, Grand plaisir, ça roule presque tout seul.
11/08 : vent fort tres favorable le matin, arrêt à Tulln env 80km effectués
Gros orage dans l'apres-midi, on s'abrite tant bien que mal, mais on est quand même bien mouillés.
12 aout : on zigzague dans vienne pour trouver le..."camping"
50km effectués au lieu de 35...
Apres 12 jours sans repos, on s'arrete une journée ou deux pour visiter cette ville qui marque aussi la porte d'entrée de l'europe de l'est...

Commenter cet article