retrospective

Publié le par charlotte et olivier

le 3 mai : belle journee, une 40taine de km, arrivee castrojeriz, beau petit village sur le chemin de saint jacques de compostelle, camping hyper chouette
4 mai : stop a cubillas apres 87km de vent favorable, arrivee cependant a 21h, dans un camping au bord de l'autoroute, il fait beau, et on ne regrette pas d'avoir pris le train et laisse derriere nous le mauvais temps.
5 et 6 mai, tordesillas, une journee de repos dans ce camping bien sympa (un peu industrie cependant)
7 mai : apres cette pause a tordesillas, nous reprenons la route.
la journee avait pourtant bien commence, beau soleil, les coquelicots et les bleuets sont deja en fleurs, au bord de champs de ble d'un vert tendre, la route sent bon le pin chauffe.
mais le vent a tourne de 180 degres.
on passe donc la journee le vent dans le nez, a compter les kilometres sur les bornes le long de la route, et c'est long et difficile.
nous arrivons a alba de tormes a 21h30 apres 10 heures passees sur la selle... il etait grand temps.
un coup d'oeil sur la carte nous montre que nous avons parcouru 102km... quand meme!
les enfants ont ete bien patients...
le lendemain, depart a 12h
la distance est plus raisonnable, le vent l'est moins... toujours de face.
les douleurs (epaule , dos et cuisses pòur charlotte) se font connaitre.
nous passons un col a 1202m vers bejar , et apprecions la descente.
le soleil commence a se voiler, dommage, les enfants prennent de belles couleurs, et les arrets du midi sur les aires de jeux plaisaient beaucoup a felix.
nous allons ressortir les voitures te les cahiers d'activites "special mauvais temps" un peu d'ecole ne fera pas de mal.
8 mai : depart a 12h, mais on coupe l'etape a 40km... trop de vent de face... c'est l'ete et il fait vraiment beau... on ne se rend pas vraiment compte que l'on croque un peu nos reserves...

9-10 mai :  50km
apres une pause forcee a baños de montemayor, felix a vomi dans la tente toute la nuit, nous reprenons notre promenade, la pluie nous a belle et bien retrouves, et le vent de face est toujours de la partie... la route descend, les kilometres defilent vers plasencia.
il faut dire qu'il y a une autoroute parallele a l anationale, et celle-ci est deserte.
nous rencontrons enfin qques cyclo-touriste et marcheurs (ruta de la plata) mais ceux-ci vont vers le nord.

11 mai : 40km, arret a plasencia, 1h apres l'arret, l'orage eclate et il tombe 50mm en 1 heure...
la tente est dans la mare aux canards.

12 mai : 60km, magifique ruta de la plata, les oliviers et les amandiers remplacent les champs de ble, mais la route doit etre russe (succession de montees et descentes... woualalala...), le vent est toujours contre nous, les jambes souffrent, il faut se l'avouer.

13 mai : 60km aussi aujourd'hui, nuit a alcantara, ses voies et ponts romains, son camping a 300m au dessus de la vile, il faut d'abord descendre 200m pour en remonter 300.... dur en fin de journee, mais on etait prevenu!

14 mai : depart du camping a 11h, arret 15 minutes plus tard, courses et internet... depart effectif a 13h, on se laisse gagner par le rythme espagnol... apres 73km on decouvre que le camping est encore a 12 km... il est 20h passe!
on arrive a 21h30...
le vent ayant decide de tourner un peu et de passer secteur NW... il etait temps, les cuisses reclament une pause....
pres de 250km en 4 jours, le vent de face, le denivelle... il est temps de prendre plus d'une journee de pause si on veux durer...

vendredi 15 : camping desert, nous sommes les seuls.
une journee de repos... charlotte doit bosser sa presentation de desc, il faut qu'olivier gere la mecanique... la roue libre de charlotte necessitant un soin particulier... elle ne fera decidement pas le voyage entier.
si elle pouvait tenir jusqu'a lisbonne...
d'ailleurs si vous connaissez un contact la-bas, afin d'y laisser une semaine les velos et qques bagages pour remonter a paris.. n'hesitez  pas! (c'est serieux et urgent!!)

Commenter cet article

Cécile 27/05/2009 22:18

Bravo ! vous nous faites rêver... Faire ce trip avec deux enfants petits, c'est super (et ça nous donnerai presque envie d'en avoir !!!) Vous nous prouvez qu'avoir des enfants cela ne veut pas dire ne plus rien faire dans la vie et surtout ne plus se faire plaisir... vous partez combien de temps en tout ? zêtes revenus en France ? zêtes toujours à Mayotte ?
Oui et non je suis surbookée... On bosse sur un projet de bouquin avec Seb (topo d'alpinisme) et je prépare tranquillement mon stage d'aspirant-guide de cet été (enfin le rêve devient réalité ...)
Bizzzzzzzzzzzzzous énormes en espérant te revoir un jour MON AMI !
Cécile

ciclomundo 19/05/2009 21:25

ça roule bien !!! ménagez-vous quand même, la route est encore longue. Content de constater que vous trouvez le rythme espagnol. Finalement pas si mal si les garçons dorment un peu dans la carriole ...

Mélo 19/05/2009 09:47

C'est super, vous avez vachement roulé dis-donc, c'est génial; vous nous donnez des idées les amis... ça donnerait presque envie dis-donc!!! Gros bisous*

Fanny 15/05/2009 20:54

Coucou à vous! Super blog, bravo pour tout ce que vous avez déjà parcouru, ca me fait rêver et voyager de vous lire et de voir les photos! Plein de courage et de bons moments pour la suite.
Bises à vous 4. Fanny